Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Les africains utilisent de plus en plus l’éclairage solaire

L’accès à l’électricité et à l’eau potable reste toujours un problème récurrent en Afrique. Pour avoir de la lumière, la plupart des africains qui n’ont pas d’électricité utilise le bois de chauffe. Une pratique qui nuit considérablement à l’environnement et aussi à l’économie locale. Pour y remédier, le programme de l’International Finance Corporation (IFC) a lancé un programme Lighting Africa qui vise à fournir des équipements d’éclairage solaire aux foyers sans électricité. Un partenariat avec les entreprises en Afrique a été négocié pour la vente de ces équipements.

L’éclairage solaire pour remplacer les fuels et le bois de chauffe

D’après les données de Lighting Africa, environ 7 millions d’africains sans électricité ont pu profiter des équipements d’éclairage solaire pour leur quotidien. Les entreprises partenaires du programme ont affirmé avoir vendu plus de 600 000 lanternes l’année dernière entre Août et Septembre. Des chiffres qui montrent que l’éclairage propre intéresse de plus en plus de personnes en Afrique. Pour le manager de l’IFC, Itotia Njagi, Lighting Africa n’a pas seulement pour but de vendre ces équipements d’éclairage solaire, le programme vise à réduire l’utilisation des fuels chers et polluants et du bois de chauffe en guise d’éclairage. En effet, seule 35 à 40% de la population africaine profite des réseaux électriques nationaux et plus de la moitié se débrouille avec des moyens dérisoires.

La croissance des ventes des équipements d’éclairage solaire en Afrique démontre aussi que l’Afrique rural non électrifiée s’intéresse à cette nouvelle source d’énergie. Ce qui signifie un marché prometteur pour les investisseurs et les entrepreneurs dans l’énergie solaire.