Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Eclairage extérieur : et si on parlait de norme ?

L’éclairage n’est pas seulement utile quand il n’y a plus de lumière naturelle qui éclaire, il embellit également une propriété et ajoute de la chaleur à une décoration. L’éclairage extérieur est utilisé de nombreuses façons pour égayer les allées, une piscine, la terrasse et le jardin. Comme l’éclairage fait parti intégrante d’une construction, il est également soumis à des normes qui accompagnent les normes électriques NF C 15-100.

La norme française sur l’éclairage extérieur

Le luminaire que vous allez utiliser pour réaliser l’éclairage extérieur doit être étanche. Cette étanchéité se vérifie avec l’Indice de Protection (IP). L’indice IP est composé de deux chiffres, le premier indique la protection du luminaire contre les corps solides, le deuxième correspond à la protection du luminaire contre les corps liquides. Plus les chiffres sont élevés, plus la protection est forte. Un éclairage extérieur doit être au minimum IP44, le premier 4 signifie que le luminaire est protégé contre les corps solides supérieurs à 1mm, le deuxième 4 signifie qu’il est protégé contre les projections d’eau venant de toutes les directions. Pour être en règle avec la NF C 15-100, il faut prévoir un point d’éclairage par entrée principale ou de service. Pour respecter l’accessibilité des personnes handicapées, il faudra prévoir en plus un éclairage des cheminements équivalant à un minimum de 20 lux qui sera mesuré au sol.

La norme impose le côté pratique pour l’éclairage extérieur et le côté protection avec l’indice IP44.
Pour plus de confort, il est intéressant de mettre à l’intérieur un interrupteur à voyant témoin, il vous alertera que la lumière extérieure est allumée sans avoir à ouvrir les volets ou la porte pour regarder.
Si vous avez un coin extérieur avec une table de jardin pour prendre vos repas, vous pouvez également prévoir de l’éclairer avec des appliques d’extérieur par exemple. Il vaut mieux éviter les projecteurs pour ce coin terrasse car il risque d’aveugler ceux qui y font face !
Pour l’entrée principale de la maison et le garage, vous pourriez plutôt envisager de poser un éclairage d’extérieur à détection. Comme cela, il s’allumera tout seul lorsque vous rentrez chez vous et il évite ainsi de chercher la serrure avec la clé pendant des heures dans le noir.

L’éclairage décoratif d’extérieur

Un éclairage de décoration peut se caractériser sous plusieurs formes car il y a mille et une façons de le penser ! Tout d’abord il existe des balises qui permettent de baliser un chemin qui va au jardin ou à la porte d’entrée par exemple, ces balises peuvent très bien être solaires, ce qui permet d’éviter un raccordement électrique. Il y a aussi des spots à encastrer dans le sol qui permettent de délimiter les abords d’une terrasse ou d’une piscine. Vous pouvez aussi imaginer des lampes sur piquets qui pourront éclairer des massifs de fleurs, des arbres, des statues, une façade… Bref ! Avec un peu d’imagination et en connaissant les normes il est possible d’effectuer beaucoup de projets !